Impliquez-vous

Obtenez de l'aide de l'ANC Î-P-É
sur ce point

Erin Mahar Erin Mahar
Coordonnatrice des programmes d'établissement des immigrants

Andrée Wilson Andrée Wilson
Agente en matière d'établissement

Stephen Li Stephen Li
Agent en matière d'établissement

Alex Yin Alex Yin
Agent en matière d'établissement

Rosalie Blanchard Rosalie Blanchard
Agent en matière d'établissement

Nous avons fait tout notre possible pour nous assurer que les informations de ce guide sont exactes et à jour. Si vous trouvez des erreurs ou omissions, s'il vous plaît contactez-nous.

Guide pour les nouveaux arrivants de l'Île-du-Prince-Édouard, Canada

Avoir un bébé

Courriel Facebook Twitter StumbleUpon Imprimer
 
Prendre soin de vous et votre bébé
Publication de l'Association canadienne de santé publique :
Prendre soin de vous et votre bébé

Si vous attendez un enfant, planifiez ceci à l'avance, et souvenez-vous que le système de soins de santé de l'Î-P-É est là pour vous aider. Le coût d'un diagnostic de soins prénatal (avant la naissance) et postnatal (après la naissance) est couvert si vous avez une carte santé de l'Î-P-É.
[Voir Ressources connexes]

Si vous pensez que vous êtes enceinte, vous devriez communiquer avec votre médecin de famille. Votre médecin peut vous donner des informations sur la façon de prendre soin de vous et votre bébé pendant la grossesse, et peut aussi vous diriger vers un obstétricien. Un obstétricien est un médecin qui se spécialise dans la grossesse et l'accouchement.

Avant la naissance du bébé

Contrôle prénatal

Idéalement, les soins prénataux commencent même avant de devenir enceinte. Si vous envisagez de devenir enceinte, il est sage de discuter de vos plans avec votre médecin de famille et d'effectuer un bilan médical complet.

Pendant la grossesse, vous devriez avoir régulièrement des examens médicaux. Lors de ces rendez-vous le médecin vous recommandera des tests afin de s'assurer que vous et votre bébé restez en santé.

Évaluation et cours prénataux

Lorsque vous êtes enceinte, votre médecin peut vous orienter vers des infirmiers de santé publique pour une évaluation et des cours prénataux. Une évaluation prénatale est une rencontre en tête-à-tête avec une infirmière. Elle peut examiner vos besoins prénataux et postnataux et vous donner des informations sur des supports qui s'offrent à vous dans votre communauté.

L'infirmière peut également vous réserver des cours prénataux, qui couvrent des choses comme la nutrition, la préparation à l'accouchement, l'aperçu de l'hôpital, l'allaitement maternel, etc. Les maris ou les partenaires sont invités à assister à ces cours.

Donner naissance

Did you know?

Les sages-femmes et Doulas sont des professionnels formés et expérimentés qui aident les nouveaux parents pendant le travail, l'accouchement et les soins après la naissance. Les Doulas fournissent un soutien physique et émotionnel non médical.

Doula vient de δούλη grec ancien (Doule) qui signifie « esclave ». En raison de la connotation négative, les praticiens grecs de ce travail se sont eux-mêmes surnommés « compagnons de travail » ou « birthworkers ». [Source: Wikipedia]

La seule option pour les femmes sur l'Île, pour accoucher, avec médecins et infirmières pour s'occuper d'elles, est dans un hôpital. Maris ou partenaires sont invités à être présents lors de l'accouchement à l'appui de la mère.

La province travaille actuellement à l'intégration des services de sages-femmes et de soins dans notre système de soins de santé. Les soins des Doulas sont actuellement disponibles sur l'Île, mais vous devrez vous-même payer pour ces services.

Communiquez avec le Réseau des femmes de l'Î-P-É, (« Women's Network PEI ») pour plus d'informations sur les alternatives d'accouchement sur l'Île. [Voir Ressources connexes]

Après la naissance du bébé

Paperasseries

Lorsque votre bébé sera né, vous devrez :

  • enregistrer la naissance
  • obtenir un certificat de naissance
  • faire une demande de Numéro d'Assurance Sociale (facultatif)
  • demander la Prestation Fiscale Canadienne pour Enfants (PFCE) et / ou Universelle pour la Garde d'Enfants (PUGE)
Note

Si un enfant n'est pas officiellement tenus d'avoir un Numéro d'Assurance Sociale (NAS), vous pouvez en demander un pour votre bébé afin d'épargner et d'investir pour l'éducation de l'enfant dans un Régime Enregistré d'Épargne-Études (REEE) et d'être éligibles aux programmes gouvernementaux tels que la Subvention Canadienne pour l'Épargne-Études.

Dans les 30 jours de la naissance d'un enfant sur l'Île, la naissance doit être enregistrée auprès de l'état civil. Cela se fait habituellement à l'hôpital après la naissance du bébé.

Après l'enregistrement de la naissance, une lettre de suivi est envoyé au(x) parent(s). Cette lettre est appelée une confirmation de naissance. Si vous devez apporter des modifications au sujet des informations qu'elle contient, retournez le formulaire joint à la lettre avec les corrections, dans les 30 jours de la naissance de votre bébé. La lettre vous invite également à demander un certificat de naissance.

Les infirmières de la santé publique

Les Infirmières en santé publique visiteront ou appelleront toutes les nouvelles mères à leur retour de l'hôpital. Elles sont disponibles pour aider les parents avec de saines pratiques de garde d'enfants. Si un problème survient, une infirmière aidera la famille à trouver de l'aide.

Important

Sur l'Île, selon la loi, le nouveau-né, lorsque vous voyagez en voiture, doit être placé dans un siège d'auto orienté vers l'arrière jusqu'à ce qu'il pèse un minimum de 10 kg (22 lb). Gardez cela à l'esprit, et assurez-vous d'avoir un siège d'auto, lorsque vous quittez l'hôpital après la naissance.

Centres de ressources familiales

Les centres de ressources familiales offrent des programmes à travers l'Île pour les parents, les futurs parents, les nourrissons, les enfants et leurs familles. Ces programmes fournissent des groupes d'éducation et de soutien parentaux,de l'information aux parents, des programmes prénataux, centres d'activités et de jeux, des prêts de jouets et du travail social de proximité pour les plus petites collectivités de l'Île.

Adoption

Les familles qui veulent de l'information sur l'adoption d'un enfant, ou les parents qui pensent à donner à enfant à l'adopter, peuvent communiquer avec le ministère en charge du programme d'adoption (en mai 2014, c'est le ministère des Services communautaires et des Aînés) , ou un agent d'adoption agréé.

La famille adoptant un enfant doivent se soumettre à une évaluation de la famille. Une enquête sociale et médicale sur l'enfant à adopter doit être complétée par un travailleur social autorisé. Dans le cas d'abandon d'un enfant à l'adoption, les parents de naissance doivent recevoir des conseils.

Infertilité

Si vous et votre partenaire ou conjoint éprouvent des difficultés à concevoir un enfant, vous pouvez consulter votre médecin. Si l'un de vous se trouvent avoir des problèmes d'infertilité, votre médecin peut vous diriger vers des spécialistes dans ce domaine. Cependant, vous devez être conscient que le système de Santé de l'Î-P-É ne couvre pas les coûts de spécialistes de la fertilité ou des traitements.

La planification familiale

Les couples qui sont sexuellement actifs, et ne souhaitent pas avoir un enfant, devrait envisager le contrôle des naissances. Parlez-en à votre médecin de famille sur les options de contrôle des naissances qui conviennent le mieux à votre style de vie. Les préservatifs et autres produits de contrôle des naissances sont disponibles dans la plupart des pharmacies à la section « planification familiale ».

It is a good idea

Les avortements ne sont pas destinés à être utilisés comme une forme ordinaire de contrôle des naissances. Les partenaires sexuellement actifs qui ne veulent pas d'avoir un enfant doivent consulter un médecin sur l'utilisation d'une forme fiable de contraceptifs.

Décider de mettre fin à une grossesse non désirée peut être extrêmement difficile, si la femme enceinte l'envisage pour des raisons médicales ou autres. C'est une question très controversée et sensible pour beaucoup de gens.

Le Canada est l'un des seuls parmi quelques autres pays, sans restrictions légales sur l'avortement. Toutefois, les règlements et l'accès varient d'une province à l'autre. L'Î-P-É n'a pas d'installations qui effectuent des avortements, et les femmes qui souhaitent avorter doivent se rendre en dehors de l'île à leurs propres frais. Pour plus d'informations à ce sujet, communiquez avec le réseau des femmes de l'Î-P-É. [Voir Ressources connexes]